Les mousquetaires Index du Forum

Les mousquetaires
fraternité-amitié-partages

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les Fêtes dans l'année
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les mousquetaires Index du Forum -> Le coin des mousquetaires -> Les Fêtes et journées internationales
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
claudine



Inscrit le: 01 Jan 2009
Messages: 48 542

MessagePosté le: Dim 1 Mar - 23:57 (2015)    Sujet du message: Les Fêtes dans l'année Répondre en citant

Revue du message précédent :

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Publicité






MessagePosté le: Dim 1 Mar - 23:57 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
claudine
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 01 Jan 2009
Messages: 48 542
Localisation: Liège
Féminin Cancer (21juin-23juil) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Dim 8 Mar - 13:27 (2015)    Sujet du message: Les Fêtes dans l'année Répondre en citant

Journée Mondiale de la Femme
 
  


La Journée internationale de la femme est célébrée le 8 mars de chaque année par des groupes de femmes dans le monde entier. Elle est également célébrée à l’ONU et, dans de nombreux pays, c’est un jour de fête nationale. Lorsque les femmes de tous les continents, souvent divisées par les frontières nationales et par des différences ethniques, linguistiques, culturelles, économiques et politiques, se réunissent pour célébrer leur Journée, elles peuvent voir, si elles jettent un regard en arrière, qu’il s’agit d’une tradition représentant au moins 90 ans de lutte pour l’égalité, la justice, la paix et le développement.

Des femmes qui ont fait l'histoire

La Journée internationale de la femme est l’histoire de femmes ordinaires qui ont fait l’histoire. Elle puise ses racines dans la lutte menée par les femmes depuis des siècles pour participer à la société sur un pied d’égalité avec les hommes. Dans l’antiquité grecque, Lysistrata avait lancé une "grève sexuelle" contre les hommes pour mettre fin à la guerre. Pendant la révolution française, des Parisiennes demandant "liberté, égalité, fraternité" ont marché sur Versailles pour exiger le droit de vote des femmes.
L’idée d’une Journée internationale de la femme s’est fait jour au tournant des XIXe et XXe siècles, période caractérisée dans le monde industrialisé par l’expansion et l’effervescence, une croissance démographique explosive et l'émergence des idéologies radicales.
Repères chronologiques
1909 - Conformément à une déclaration du Parti Socialiste américain, la première Journée nationale de la femme a été célébrée sur l’ensemble du territoire des États-Unis, le 28 février. Les femmes ont continué à célébrer cette journée le dernier dimanche de février jusqu’en 1913.
1910 - L’Internationale socialiste réunie à Copenhague a instauré une Journée de la femme, de caractère international, pour rendre hommage au mouvement en faveur des droits des femmes et pour aider à obtenir le suffrage universel des femmes. La proposition a été approuvée à l’unanimité par la conférence qui comprenait plus de 100 femmes venant de 17 pays, dont les trois premières femmes élues au Parlement finlandais. Aucune date précise n’a été fixée pour cette célébration.
1911 - À la suite de la décision prise à Copenhague l’année précédente, la Journée internationale de la femme a été célébrée pour la première fois, le 19 mars, en Allemagne, en Autriche, au Danemark et en Suisse, où plus d’un million de femmes et d’hommes ont assisté à des rassemblements. Outre le droit de voter et d’exercer une fonction publique, elles exigeaient le droit au travail, à la formation professionnelle, et la cessation de la discrimination sur le lieu de travail.
Moins d’une semaine après, le 25 mars, le tragique incendie de l’atelier Triangle à New York a coûté la vie à plus de 140 ouvrières, pour la plupart des immigrantes italiennes et juives. Cet événement a eu une forte influence sur la législation du travail aux États-Unis, et l’on a évoqué les conditions de travail qui avaient amené cette catastrophe au cours des célébrations subséquentes de la Journée internationale de la femme.
1913-1914 - Dans le cadre du mouvement pacifiste qui fermentait à la veille de la Première Guerre mondiale, les femmes russes ont célébré leur première Journée internationale de la femme le dernier dimanche de février 1913. Dans les autres pays d’Europe, le 8 mars ou à un ou deux jours de cette date, les femmes ont tenu des rassemblements soit pour protester contre la guerre, soit pour exprimer leur solidarité avec leurs soeurs.
1917 - Deux millions de soldats russes ayant été tués pendant la guerre, les femmes russes ont de nouveau choisi le dernier dimanche de février pour faire la grève pour obtenir " du pain et la paix ". Les dirigeants politiques se sont élevés contre la date choisie pour cette grève, mais les femmes ont passé outre. Le reste se trouve dans les livres d’histoire : quatre jours plus tard, le tsar a été obligé d’abdiquer et le gouvernement provisoire a accordé le droit de vote aux femmes. Ce dimanche historique tombait le 23 février dans le calendrier julien qui était alors en usage en Russie, mais le 8 mars dans le calendrier géorgien utilisé ailleurs.

Depuis ces années, la Journée internationale de la femme a pris une nouvelle dimension mondiale dans les pays développés comme dans les pays en développement. Le mouvement féministe en plein essor, qui avait été renforcé par quatre conférences mondiales sur les femmes organisées sous l’égide de l’ONU, a aidé à faire de la célébration de cette Journée le point de ralliement des efforts coordonnés déployés pour exiger la réalisation des droits des femmes et leur participation au processus politique et économique. De plus en plus, la Journée internationale de la femme est le moment idéal pour réfléchir sur les progrès réalisés, demander des changements et célébrer les actes de courage et de détermination de femmes ordinaires qui ont joué un rôle extraordinaire dans l’histoire des droits des femmes.

Le rôle des Nations Unies

Rares sont les causes dont l’ONU assure la promotion qui aient suscité un appui plus intense et plus vaste que la campagne menée pour promouvoir et protéger l’égalité des droits des femmes. La Charte des Nations Unies, signée à San Francisco en 1945, était le premier instrument international à proclamer l’égalité des sexes en tant que droit fondamental de la personne humaine. Depuis, l’Organisation a aidé à créer un patrimoine historique de stratégies, normes, programmes et objectifs convenus au plan international pour améliorer la condition de la femme dans le monde entier.
Au fil des ans, l’action menée par l’ONU en faveur de la promotion de la femme a pris quatre orientations précises : promotion de mesures juridiques; mobilisation de l’opinion publique et de l’action internationale; formation et recherche, y compris compilation de statistiques ventilées par sexe; et assistance directe aux groupes désavantagés. Aujourd’hui, l’un des principes d’organisation centraux des travaux de l’ONU est qu’aucune solution durable aux problèmes sociaux, économiques et politiques les plus pressants de la société ne peut être trouvée sans la pleine participation, et la pleine autonomisation, des femmes du monde entier.
Un site à visiter : www.unwomen.org


 

_________________


" Ne pas partager est une perte de temps, merci de m'en avoir fait gagner "M.Bernier


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
fleurdeschamps
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2012
Messages: 9 953
Féminin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Mer 18 Mar - 11:48 (2015)    Sujet du message: Les Fêtes dans l'année Répondre en citant

 
 
 
 
 
 
 
 
Fête de la Saint Patrick : en hommage au premier évangélisateur


L'évocation même de la Fête de la Saint Patrick fait immédiatement penser à l'Irlande. Saint patron de la verte Erin, Patrick en est également le premier évangélisateur. Il se murmure depuis ces temps lointains que ce dernier vint, dans les années 432, au Roc de Cashel expliquer la Sainte Trinité au moyen d'un trèfle, devenu depuis l'emblème du pays et qu'il fit, lors du même sermon, fuir tous les serpents du territoire. Les reptiles symbolisant alors les croyances polythéistes, le message était clair : les irlandais venaient de se convertir au catholicisme. 




 
17 mars : date de la Saint Patrick et de ses festivités

Célébrée depuis le IXème siècle en Irlande, la date de la Saint Patrick est inscrite au calendrier des fêtes catholiques au tout début du XVIIème siècle. Egalement reconnue par les églises luthériennes, orthodoxes et anglicanes, elle fait même partie des jours saints d'obligation, c'est à dire un jour que les croyants doivent impérativement célébrer. En Irlande, la date de la Saint Patrick est devenue jour férié en 1903. 




 
Saint Patrick 2015 : tous à la fête !

La Fête de la Saint Patrick donne lieu en Irlande (mais également à New York ou San Francisco où la communauté irlandaise est très importante) à de flamboyantes festivités. Défilés et parades hauts en couleurs sont organisés. Il est de tradition de se vêtir de vert, la danse, la musique et bien souvent la bière sont au rendez-vous. Que les célébrations durent jusqu'à 5 jours, comme à Dublin ou qu'elles soient plus modestes, elle sont toujours ferventes et témoignent de la chaleur et de la convivialité de ce pays particulièrement humain et attachant.  
 
 
 
 
 
 
 

_________________


Le malheur de t'avoir perdu n'effacera jamais le bonheur de t'avoir connu.


Revenir en haut
claudine
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 01 Jan 2009
Messages: 48 542
Localisation: Liège
Féminin Cancer (21juin-23juil) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Mer 18 Mar - 17:37 (2015)    Sujet du message: Les Fêtes dans l'année Répondre en citant


_________________


" Ne pas partager est une perte de temps, merci de m'en avoir fait gagner "M.Bernier


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
claudine
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 01 Jan 2009
Messages: 48 542
Localisation: Liège
Féminin Cancer (21juin-23juil) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Dim 5 Avr - 17:50 (2015)    Sujet du message: Les Fêtes dans l'année Répondre en citant

La fête de Pâques
  
 


 Pâques est une des principales fêtes chrétiennes. Elle emprunte son nom à la fête juive, la Pâque, qui se déroule à la même période. Deux fêtes qui n'ont pourtant pas la même signification. Dans la religion juive, Pâque est "la fête des fêtes". Elle commémore la fuite d'Egypte du peuple hébreu, soumis à l'esclavage à l'époque de Pharaon.

la Bible et le livre de l'Exode, le jour de Pâques, la Mer Rouge se serait ouverte pour laisser passer Moïse et les Hébreux, poursuivis par les troupes de Pharaon, leur permettant ainsi de rejoindre la Terre Promise d'Israël.

Pâques marque donc la naissance du peuple d'Israël et se veut, plus largement, une fête de liberté. En hébreu, Pâque se dit d'ailleurs "Pessah" qui signifie passage.

Quant aux Pâques chrétiennes, elles célèbrent la résurrection de Jésus. Selon les évangiles, la mort et la résurrection du Christ ont lieu au moment de la Pâque juive, ce qui explique que la fête chrétienne empruntele même nom. Pour les chrétiens, Pâques célèbre la résurrection de Jésus, trois jours après sa mort, et le "passage" vers la vie éternelle. C'est une des fêtes les plus importantes de l'année - pour les orthodoxes, laplus importante - qui s'échelonne sur toute la Semaine sainte. Pâques est au coeur de la foi chrétienne.
 
D'où viennent les oeufs de Pâques  :



les perses s'offraient déjà des oeufs, il y a 5 000 ans. Ce fut ensuite le tour des Gaulois et des Romains. Pour toutes ces cultures païennes, l'œuf semble avoir été l'emblème de la vie, la fécondité et la renaissance.

Ces traditions ont ensuite été assimilées par la chrétienté. L'œuf de Pâques est alors devenu un symbole de la résurrection. Il marque également la fin des privations imposées par le Carême

Les premiers œufs peints apparaissent au XIIIème siècle en Europe. Ils sont alors souvent peints en rouge - évoquant le sang du Christ - et ornés de dessins.

A la Renaissance, dans les Cours royales, les œufs de poule sont remplacés par des œufs en or. Décorés de métaux précieux, de pierreries et de peintures d'artistes célèbres, ces objets connaissent leur apogée à la Cour de Russie, avec, notamment, les œufs du bijoutier Peter Karl Fabergé (1846-1920).



Comme le dimanche de Pâques marque la fin du carême, il marque la fin d'une période de privation alimentaire pour les pratiquants. Autrefois, cette tradition était plus respectée qu'aujourd'hui.

Et pendant les 40 jours de jeûne, les fidèles ne mangeaient pas d'œufs. A la fin de la période, les croyants s'offraient les productions de leurs poules qu'ils avaient accumulées. Des œufs qui pouvaient être décorés, dès le XVème siècle.

Quant au chocolat, il aurait fait son apparition d'abord dans les coquilles d'œufs avant que des œufs tout chocolat ne fassent leur apparition dans la première moitié du XIXème siècle



Les cloches de Pâques :

Dans certaines régions françaises, il est expliqué aux enfants que ce sont les cloches qui apportent les œufs de Pâques. En fait, si on fait entrer les cloches dans cette légende de Pâques pour les plus jeunes, c'est parce que celles-ci jouent un rôle particulier.

Ainsi, juste avant Pâques, dès le Jeudi saint, les cloches des églises catholiques doivent se taire en signe de deuil. Aux enfants, il a longtemps été raconté que les cloches étaient parties à Rome pour être bénies par le pape. Une légende moins répétée aujourd'hui.

Les cloches se remettent en activité et carillonnent à nouveau dans la nuit du samedi au dimanche de Pâques pour célébrer et annoncer la résurrection du Christ. Les cloches "reviennent" donc pour Pâques, et, selon la légende racontée aux enfants de certaines régions, elles apportaient les œufs, qu'elles semaient sur leur route.


D'où vient le lapin de Pâques ?


Dans les pays germaniques et anglo-saxons et maintenant dans certaines régions françaises, ce sont des lièvres ou des lapins de Pâques qui sont censés apporter les œufs. Ils ne sont pas seulement l'emblème de la fécondité : ils représentent également la déesse qui donne son nom à Pâques pour les Anglais et les Allemand, "Easter" et "Ostern".




_________________


" Ne pas partager est une perte de temps, merci de m'en avoir fait gagner "M.Bernier


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
fleurdeschamps
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2012
Messages: 9 953
Féminin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Lun 6 Avr - 04:44 (2015)    Sujet du message: Les Fêtes dans l'année Répondre en citant

   
_________________


Le malheur de t'avoir perdu n'effacera jamais le bonheur de t'avoir connu.


Revenir en haut
claudine
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 01 Jan 2009
Messages: 48 542
Localisation: Liège
Féminin Cancer (21juin-23juil) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Ven 1 Mai - 17:20 (2015)    Sujet du message: Les Fêtes dans l'année Répondre en citant

Muguet du 1er mai fêtant le retour véritable des beaux jours.

 
D’après «Le Petit Journal illustré» du 1er mai 1921, «Le Petit Journal illustré» du 30 avril 1933 et «L’intermédiaire des chercheurs et curieux» paru en 1927

Si la coutume de se fleurir de muguet le 1er mai s’enracine en 1907 en région parisienne et symbolise le retour véritable des beaux jours, elle puiserait son origine sous Charles IX, qui en 1561 offrit cette fleur comme porte-bonheur, ce mois étant longtemps associé à la très symbolique plantation d’un mai, mais également à la crainte d’entreprendre quoi que ce soit Il en est du mois de mai comme des femmes, écrit Ernest Laut du Petit Journal illustré, dans le numéro du 1er mai 1921, avant d’ajouter qu’on en dit beaucoup de bien et beaucoup de mal. Les poètes l’ont célébré comme le mois des roses et de l’amour, l’époque du réveil de la nature et de sa fécondation. Mais, d’autre part, on l’a regardé souvent comme un mois dangereux et décevant.
 

Souvenir de mai
 


 

Selon notre chroniqueur, les Anciens avaient, de ce fait, voué au mois de mai une véritable rancune. Ils l’appelaient un mois néfaste et recommandaient de ne rien entreprendre durant cette époque de l’année. Ils refusaient même de se marier en mai, et Horace a consacré cette superstition dans ses vers: «Les flammes de l’hymen qui s’allumeront pendant le mois de mai, a-t-il dit, se changeront bientôt en torches funèbres.» Ce préjugé n’avait pas encore complètement disparu au début du XXe siècle, les statistiques de l’état civil montrant que les mariages étaient infiniment plus nombreux en avril et en juin qu’en mai.
Ce mois, pourtant, ne porte plus le poids de tant de haines injustifiées. Et, de toutes les traditions qui le concernent, une seule a réellement survécu, c’est celle qui en fait la saison des métamorphoses, l’époque bénie du renouveau. En maintes régions, on célébrait avec le premier jour de mai, le véritable retour du printemps.
En Alsace, notamment, on allumait de grands feux de joie la nuit du 30 avril au 1er mai, et l’on donnait la représentation de la lutte entre deux personnages figurant l’Hiver et l’Eté. L’Hiver, tout naturellement, succombait; et on l’enterrait comme on enterre quelquefois le Carnaval, tandis que l’Eté, couronné de roses, était porté en triomphe.
En Lorraine, c’était un jour de joie populaire consacré surtout à fêter la jeunesse et la grâce. On chantait des trimazos, sorte de poèmes de circonstance tour à tour pieux ou badins. Ces trimazos devaient leur nom à ce fait qu’ils étaient chantés par trois jeunes filles vêtues de robes blanches, qui allaient de maison en maison chanter et danser pour célébrer la fête du printemps. On leur donnait, en retour, des œufs ou de l’argent. Certains de ces trimazos ont une bien jolie saveur naïve et poétique; mais ils sont sortis de la mémoire du peuple: on ne les trouve plus que dans les livres.
 




Mais le premier jour du cinquième mois de l’année ramenait jadis dans nos campagnes une coutume que l’on pratiquait à peu près dans toutes les régions: il s’agit de la plantation du mai. Le mai consistait en un petit arbre sans racine que l’on plantait d’ordinaire le premier jour de ce mois, soit devant la porte, soit sur le toit de la maison habitée par une personne à laquelle on voulait faire honneur. Les amoureux timides trouvaient là l’occasion d’exprimer leurs sentiments à celles qu’ils aimaient.
Et il advint que ces arbustes, suivant qu’ils étaient de telle ou telle essence, prirent un sens symbolique déterminé. Chacun d’eux avait sa signification: le bouleau voulait dire vertu; le saule, coquetterie; le sureau, mépris; le genêt, bêtise; la fougère, fierté; l’aulne, abandon; le coudrier, amour passionné. Ainsi, les jeunes gens faisaient aux filles du village aveux ou reproches; et, devant les maisons, des rondes s’organisaient, dont chacun reprenait le refrain:
Plantons le mai
Le mai du joli mois de mai.
Et puis chantons quand on plante,
Et puis plantons quand on chante,
Le mai, le mai
Qui nous rend le cœur gai

Le mai avait un double caractère: c’était ou un hommage aux personnes de qualité, tel le mai que les clercs de la basoche allaient planter dans la cour du Palais de Justice à Paris, en l’honneur des magistrats du Parlement, ou bien une galanterie des amoureux, à l’objet de leur tendresse. De cette dernière coutume, on avait, au XIVe siècle, formé le joli verbe «émayoier», donner le mai, que l’on trouve dans une poésie de Froissart:
 




Pour ce vous veux, madame, émaoyier,
Au lieu d’un may, d’un joli cœur que j’ai.

 
Les corporations du Moyen Age fêtaient aussi le 1er mai. Celle des orfèvres de Paris, notamment, faisait, ce jour-là, un présent à l’église de Notre-Dame. Ce présent fut d’abord un arbre planté devant le portail de la cathédrale; puis ce fut une œuvre d’art. A la fin du XVIIe siècle, c’était un tableau de sainteté qu’on appelait le «tableau de mai». Ce tableau, dont le sujet était tiré des Actes des Apôtres, restait exposé devant le portail de l’église les premiers jours du mois, et, pendant le reste de mai, il était suspendu dans la chapelle de la Vierge.
C’était aussi le 1er mai que, jadis, les grandes eaux jouaient à Saint-Cloud. Les bons bourgeois parisiens ne manquaient jamais de se rendre à cette fête de banlieue, au moyen d’un bateau qui s’appelait la Galiote, et que des chevaux, attelés à de longues cordes, hâlaient à la façon des bélandres de nos canaux. C’était, depuis les Tuileries jusqu’à Saint-Cloud, un interminable voyage qui durait plusieurs heures.
 




 


Ce mois inspira un certain nombre de proverbes à la sagesse des nations. La plupart concernent l’agriculture. Ils nous indiquent, en général, que la pluie en mai n’est pas souhaitable. Ils nous mettent en garde contre le retour possible d’un peu de froid:
Saint Mamert, saint Gervais, saint Pancrace,
Ce sont toujours des vrais saints de glace.
Et ils nous conseillent de ne pas nous alarmer si nous sommes parfois un peu fiévreux pendant ce mois:
Qui a la fièvre au mois de mai,
Le reste de l’an vit sain et gai.
Croyez-vous à l’astrologie? Elle nous apprend que les femmes nées en mai sont généralement jolies, gracieuses et sensibles, de caractère droit et courageuses dans les épreuves de la vie. Quant aux hommes, ils sont gais, aimables, ingénieux, loyaux. Le destin leur est souvent favorable.
Aujourd’hui, rapporte encore Ernest Laut en 1921, dans la région parisienne, le 1er mai est surtout la fête du muguet. Dès les derniers jours d’avril, les bois qui forment à Paris une ceinture de verdure sont envahis par la foule de gagne-petit qui vont à la recherche de la jolie fleur aux clochettes d’argent. On trouve le muguet un peu partout dans la forêt, aux environs de Paris, mais on le trouve d’autant plus abondant qu’on s’éloigne de la capitale.
Dans les bois de l’Isle-Adam, de Chantilly, aux environs d’Ermenonville, particulièrement, les chercheurs de muguet font de bonnes moissons. Mais le pays du muguet, c’est la forêt de Rambouillet, dans toutes ses parties, et plus particulièrement du côté des Yvelines. Quelques années avant la guerre, la ville de Rambouillet n’avait-elle pas institué une fête du muguet qui, chaque 1er mai, était un hommage renouvelé à la fleurette parfumée dont l’éclosion marque le retour des beaux jours?
Quelle Parisienne oublierait de mettre ce jour-là un brin de muguet à son corsage? Quel Parisien négligerait de glisser à sa boutonnière un petit bouquet de la fleur aimée? Paris qui, à en croire une statistique du temps, achète alors pour plus de cinquante millions de fleurs, Paris a une tendresse particulière pour le muguet.


 

_________________


" Ne pas partager est une perte de temps, merci de m'en avoir fait gagner "M.Bernier


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
claudine
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 01 Jan 2009
Messages: 48 542
Localisation: Liège
Féminin Cancer (21juin-23juil) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Sam 15 Aoû - 16:37 (2015)    Sujet du message: Les Fêtes dans l'année Répondre en citant

Fête de l'Assomption



La fête de l'Assomption célèbre la fin de la vie terrestre de la Vierge Marie, mère de Jésus-Christ. Dans les églises chrétiennes d'Orient, cette fête est appelée le plus souvent Dormition, évoquant l'idée que la Vierge serait entrée directement dans sa gloire céleste, sans connaître une mort physique. D'ailleurs, le mot Assomption vient du latin "assumere" qui signifie prendre, enlever.

La dévotion mariale est apparue assez tard dans la tradition chrétienne occidentale, au VIIIe siècle seulement. Elle ne possède en effet aucun fondement dans les Ecritures qui n'y font pas allusion. Cette vision de la "mort" de la Vierge n'apparaît en fait que dans les écrits des Pères de l'Eglise. Elle n'est devenue un dogme religieux qu'en 1950.

Les protestants et anglicans rejettent la fête de l'Assomption, considérant que la dévotion à la Vierge ne doit pas éclipser celle qui est dévolue au Christ. La date de l'Assomption représente simplement pour eux la fête de la Vierge Marie.

La date de l'Assomption
L'Assomption, jour où l'on fête également toutes les Marie, est une fête très populaire, donnant lieu dans la plupart des pays catholiques à un jour férié. De nombreuses processions et autres festivités sont organisées. La date de l'Assomption est également l'occasion, pour de nombreux chrétiens, d'effectuer un pèlerinage sur les lieux d'apparition de la Vierge. Le sanctuaire de Lourdes notamment, bat des records d'affluence à cette période.

L'Assomption 2015

L'Assomption en 2015 sera célébrée le 15 août dans l'ensemble des pays catholiques mais dans certains pays de tradition orthodoxe, en Russie par exemple, l'Assomption 2015 aura lieu le jeudi 28 août.



_________________


" Ne pas partager est une perte de temps, merci de m'en avoir fait gagner "M.Bernier


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
claudine
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 01 Jan 2009
Messages: 48 542
Localisation: Liège
Féminin Cancer (21juin-23juil) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Sam 19 Sep - 11:38 (2015)    Sujet du message: Les Fêtes dans l'année Répondre en citant




 

Journée Internationale du Parler Pirate 

Depuis 1995, le 19 septembre est un jour bien connu de tous les amateurs de piraterie:

c'est en effet le "International Talk Like a Pirate Day", la Journée Internationale du Langage Pirate.

Cette journée a été instaurée par 2 jeunes amateurs de corsaires au sens de l'humour débordant.

L'événement prit une visibilité internationale grâce à l'intervention de l'humoriste américain Dave Barry qui,

séduit par l'idée, offrit une importante couverture médiatique à cette manifestation.

Mille sabords !


le 19 septembre serait chaque année une journée où chacun dans le monde devrait parler comme un pirate1.
Par exemple, on saluera ce jour ses amis non pas avec « Bonjour ! », mais avec « Ohé, moussaillon ! »

Le 19 septembre est dorénavant le moment idéal pour se faire plaisir en parlant pirate sans passer

pour un "bachi-bouzouk", mais c'est aussi l'occasion rêvée de profiter des manifestations organisées pour l'occasion:

Le célèbre port pirate de Key West, situé en Floride, met en place un festival comprenant chants, comédiens et même navigation !





 

_________________


" Ne pas partager est une perte de temps, merci de m'en avoir fait gagner "M.Bernier


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
claudine
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 01 Jan 2009
Messages: 48 542
Localisation: Liège
Féminin Cancer (21juin-23juil) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Ven 13 Nov - 13:14 (2015)    Sujet du message: Les Fêtes dans l'année Répondre en citant



La Journée mondiale de la gentillesse, version francophone du World Kindness Day dont le succès se confirme dans le monde entier, a lieu chaque année le 13 novembre. Prenons soin les uns des autres, c'est le message à retenir pour célébrer cette journée.
Une journée au succès mondial

A l'origine de cette journée, il y a un mouvement né au Japon dans les années 60, le "Small Kindness Movement of Japan", dont l'objectif était de remettre à l'honneur la gentillesse, le fait de prendre soin des autres et de le manifester par de petites attentions. Le mouvement s'est ensuite étendu à d'autres pays. En 1998, une conférence à Tokyo officialisa la création du World Kindness Movement. Depuis, partout dans le monde sont organisées à la date du 13 novembre des manifestations dédiées à la gentillesse. Bien entendu, l'idée n'est pas d'encourager la gentillesse juste pour la journée du 13 novembre, mais d'enclencher une prise de conscience profonde afin que chacun s'engage à pratiquer la gentillesse dans sa vie quotidienne.


 

_________________


" Ne pas partager est une perte de temps, merci de m'en avoir fait gagner "M.Bernier


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
fleurdeschamps
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2012
Messages: 9 953
Féminin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Sam 14 Nov - 01:43 (2015)    Sujet du message: Les Fêtes dans l'année Répondre en citant

journée de la gentillesse...   ... Sad ...je suis choquée par les evenements de violence  de ce soir  Crying or Very sad  
_________________


Le malheur de t'avoir perdu n'effacera jamais le bonheur de t'avoir connu.


Revenir en haut
claudine
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 01 Jan 2009
Messages: 48 542
Localisation: Liège
Féminin Cancer (21juin-23juil) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Sam 14 Nov - 11:37 (2015)    Sujet du message: Les Fêtes dans l'année Répondre en citant

je te comprends, c'est dramatique!  Sad  
_________________


" Ne pas partager est une perte de temps, merci de m'en avoir fait gagner "M.Bernier


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
fleurdeschamps
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2012
Messages: 9 953
Féminin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Sam 14 Nov - 21:54 (2015)    Sujet du message: Les Fêtes dans l'année Répondre en citant

Sad     
_________________


Le malheur de t'avoir perdu n'effacera jamais le bonheur de t'avoir connu.


Revenir en haut
claudine
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 01 Jan 2009
Messages: 48 542
Localisation: Liège
Féminin Cancer (21juin-23juil) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Dim 1 Mai - 15:44 (2016)    Sujet du message: Les Fêtes dans l'année Répondre en citant

Le premier mai c’est la Journée mondiale du travail




Le 1er mai 1886, aux États-Unis,  200 000 travailleurs obtiennent la journée de huit heures grâce à une forte pression des syndicats. Mais un affrontement avec la police cause la mort de plusieurs personnes.
En souvenir de cette victoire amère, les syndicats européens instituent quelques années plus tard une « journée internationale des travailleurs » ou « Fête des travailleurs » destinée à se renouveler tous les 1er mai. Cette journée est aujourd'hui appelée « Fête du Travail », bien que l'expression prête à confusion (on ne fête pas le travail à proprement parler mais l'on honore les travailleurs).
André Larané
Une revendication nationale
Au IVe congrès de l'American Federation of Labor, en 1884, les principaux syndicats ouvriers des États-Unis s'étaient donné deux ans pour imposer aux patrons une limitation de la journée de travail à huit heures. Ils avaient choisi de débuter leur action un 1er mai parce que beaucoup d'entreprises américaines entamaient ce jour-là leur année comptable.
Arrive le 1er mai 1886. Un grand nombre de travailleurs obtiennent immédiatement satisfaction. Mais d'autres, moins chanceux, au nombre d'environ 340 000, doivent faire grève pour forcer leur employeur à céder.
Le 3 mai, une manifestation fait trois morts parmi les grévistes de la société McCormick Harvester, à Chicago. Une marche de protestation a lieu le lendemain et dans la soirée, tandis que la manifestation se disperse à Haymarket Square, il ne reste plus que 200 manifestants face à autant de policiers. C'est alors qu'une bombe explose devant les forces de l'ordre. Elle fait une quinzaine de morts dans les rangs de la police.
Trois syndicalistes anarchistes sont jugés et condamnés à la prison à perpétuité. Cinq autres sont pendus le 11 novembre 1886 malgré des preuves incertaines (ils seront réhabilités plusieurs années après).
 
Stèle vengeresse
Sur une stèle du cimetière de Waldheim, à Chicago, sont inscrites les dernières paroles de l'un des condamnés, Augustin Spies : « Le jour viendra où notre silence sera plus puissant que les voix que vous étranglez aujourd'hui » (*).
Manifester pour la journée de 8 heures
Trois ans après le drame de Chicago, la IIe Internationale socialiste réunit à Paris son deuxième congrès. Celui-ci se tient au 42, rue Rochechouart, salle des Fantaisies parisiennes, pendant l'Exposition universelle qui commémore le centenaire de la Révolution française au pied de la toute nouvelle Tour Eiffel.
Les congressistes se donnent pour objectif la journée de huit heures (soit 48 heures hebdomadaires, le dimanche seul étant chômé), sachant que jusque-là, il était habituel de travailler dix ou douze heures par jour (en 1848, en France, un décret réduisant à 10 heures la journée de travail n'a pas résisté plus de quelques mois à la pression patronale).
Le 20 juin 1889, sur une proposition de Raymond Lavigne, ils décident qu'il sera « organisé une grande manifestation à date fixe de manière que dans tous les pays et dans toutes les villes à la fois, le même jour convenu, les travailleurs mettent les pouvoirs publics en demeure de réduire légalement à huit heures la journée de travail et d'appliquer les autres résolutions du congrès. Attendu qu'une semblable manifestation a été déjà décidée pour le 1er mai 1890 par l'AFL, dans son congrès de décembre 1888 tenu à Saint Louis, cette date est adoptée pour la manifestation. »
Dès l'année suivante, le 1er mai 1890, des ouvriers font grève et défilent, un triangle rouge à la boutonnière pour symboliser le partage de la journée en trois (travail, sommeil, loisir).
Le 1er mai 1891, à Fourmies, une petite ville du nord de la France, la manifestation rituelle tourne au drame. La troupe équipée des nouveaux fusils Lebel et Chassepot tire à bout portant sur la foule pacifique des ouvriers. Elle fait dix morts dont huit de moins de 21 ans. L'une des victimes, l'ouvrière Marie Blondeau, qui défilait habillée de blanc et les bras couverts de fleurs d'aubépine, devient le symbole de cette journée.
Avec le drame de Fourmies, le 1er mai s'enracine dans la tradition de lutte des ouvriers européens.
Quelques mois plus tard, à Bruxelles, l'Internationale socialiste renouvelle le caractère revendicatif et international du 1er mai. Elle est relayée en France par la Confédération Générale du Travail, un syndicat fondé le 23 septembre 1895 à Limoges.
L'horizon paraît s'éclaircir après la Première Guerre mondiale. Le traité de paix signé à Versailles le 28 juin 1919 fixe dans son article 247 « l'adoption de la journée de huit heures ou de la semaine de quarante-huit heures comme but à atteindre partout où elle n'a pas encore été obtenue ».
Les manifestations rituelles du 1er mai ne se cantonnent plus dès lors à la revendication de la journée de 8 heures. Elles deviennent l'occasion de revendications plus diverses. La Russie soviétique, sous l'autorité de Lénine, décide en 1920 de faire du 1er mai une journée chômée. Cette initiative est peu à peu imitée par d'autres pays... L'Allemagne nazie va encore plus loin : Hitler, pour se rallier le monde ouvrier, fait, dès 1933, du 1er mai une journée chômée et payée. La France l'imitera sous l'Occupation, en 1941 !...
Le 1er mai en France
En France, dès 1890, les manifestants du 1er mai ont pris l'habitude de défiler en portant à la boutonnière un triangle rouge. Celui-ci est quelques années plus tard remplacé par la fleur d'églantine. En 1907, à Paris, le muguet, symbole du printemps en Île-de-France, remplace cette dernière. Le brin de muguet est porté à la boutonnière avec un ruban rouge (*).
Le 23 avril 1919, le Sénat français ratifie la journée de huit heures et fait du 1er mai suivant une journée chômée, mais à titre exceptionnel.
Les manifestations du 1er mai 1936 prennent une résonance particulière car elles surviennent deux jours avant le deuxième tour des élections législatives qui vont consacrer la victoire du Front populaire et porter à la tête du gouvernement français le leader socialiste Léon Blum.
C'est pendant l'occupation allemande, le 24 avril 1941, que le 1er mai est officiellement désigné comme la « Fête du Travail et de la Concorde sociale » et devient chômé. Cette mesure est destinée à rallier les ouvriers au régime de Vichy. Son initiative revient à René Belin. Il s'agit d'un ancien dirigeant de l'aile socialiste de la CGT (Confédération Générale du Travail) qui est devenu secrétaire d'État au Travail dans le gouvernement de Philippe Pétain.
À cette occasion, la radio officielle ne manque pas de préciser que le 1er mai coïncide avec la fête du saint patron du Maréchal, Saint Philippe (aujourd'hui, ce dernier est fêté le 3 mai) !
Le 30 avril 1947, la mesure est reprise par le gouvernement issu de la Libération qui fait du 1er mai un jour férié et payé... mais pas pour autant une fête légale. Autrement dit, le 1er mai n'est toujours pas désigné officiellement comme Fête du Travail. Cette appellation n'est que coutumière.


 



 

_________________


" Ne pas partager est une perte de temps, merci de m'en avoir fait gagner "M.Bernier


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
fleurdeschamps
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Oct 2012
Messages: 9 953
Féminin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Dim 1 Mai - 22:25 (2016)    Sujet du message: Les Fêtes dans l'année Répondre en citant

 et  Claudine de rappeler l'origine de ce jour particulier 
_________________


Le malheur de t'avoir perdu n'effacera jamais le bonheur de t'avoir connu.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:02 (2017)    Sujet du message: Les Fêtes dans l'année

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les mousquetaires Index du Forum -> Le coin des mousquetaires -> Les Fêtes et journées internationales Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
Page 9 sur 9

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com