Les mousquetaires Index du Forum

Les mousquetaires
fraternité-amitié-partages

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

histoire du jour
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les mousquetaires Index du Forum -> Le coin des mousquetaires -> Le coin de Gilbert et Colette
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
GILBERT01






MessagePosté le: Ven 10 Oct - 15:41 (2014)    Sujet du message: HISTOIRE D HUILE Répondre en citant

Revue du message précédent :

Histoire d'huiles

Après une journée remplie d'activités, votre chéri est épuisé. Pour remédier à cela, vous allez jouer à la masseuse sensuelle et experte, il va adorer !

Avec l’incroyable gamme d’huiles de massage qui existent aujourd’hui, on peut faire des miracles de plaisir.

Vos mains doivent toujours rester en contact avec la peau et être bien huilées. La sensualité atteindra son apogée, lorsque vous utiliserez d’autres parties de votre corps pour masser votre bien-aimé.

Alternez douceur et fermeté selon les désirs et les demandes de votre partenaire. Surtout laissez le languir et ne dérapez pas sous la ceinture (même s’il vous supplie).

Plus c’est long plus c’est bon, vous serez surprise de voir l’effet que procure vos caresses sur votre homme. Évitez les parties du corps qui le chatouille (les pieds par exemple) ou encore les zones où, selon la personne, il est désagréable d’être touché. Certains hommes redoutent que l’on s’attarde sur leurs fesses ou sur leur torse.

Échangez les rôles, détendez vous au maximum et ressentez le plaisir qu’à votre compagnon à s’appliquer à la tâche.

Utilisez des huiles de massages dont l’odeur vous convient à tous deux (dans un espace confiné comme une tente, les parfums peuvent devenir étourdissants).

Choisissez un éclairage tamisé mais sans pour autant être trop doux puisqu’il ne s’agit pas de s’endormir... Vous pouvez terminez par des caresses buccales et mordiller certaines parties de son anatomie (on dit mordiller pas dévorer).

Si la tension devient insupportable, vous pouvez vous amuser à celui qui succombera le premier à la tentation
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 10 Oct - 15:41 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
GILBERT01
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 10 Oct - 17:09 (2014)    Sujet du message: HISTOIRE DU JOUR Répondre en citant

Dans une affaire qui se déroule en Longeuil, le procureur de la Couronne appelle son premier témoin à la barre, une grand-mère très âgée. Il s'approche d'elle et lui demande : "Mme Lemieux, me connaissez-vous?"- oh! oui que je vous connais Me L. Paquette . Je vous connais depuis votre enfance, et sincèrement vous me décevez beaucoup. Vous êtes un grand menteur, vous trompez votre femme, vous manipulez les gens et vous êtes un médisant et un calomniateur. Vous pensez être "un big shot" alors que vous ne voyez pas plus loin que le bout de votre nez. Oh! oui je vous connais." L'avocat, surpris, ne sachant que faire, pointa l'autre avocat du doigt et demanda: "Mme Lemieux, connaissez-vous cet avocat? "Mais oui, que le connais. Je connais Me Richard depuis qu'il est tout jeune. Il est paresseux, il est alcoolique. Il ne peut pas avoir de relation normale avec quiconque. Non seulement il a trompé sa femme avec 3 femmes différentes, mais l'une d'entre elles est votre femme. Oh! oui je le connais. " L'avocat de la défense était au bord de l'évanouissement. Le juge demanda aux 2 avocats d'approcher de la barre, et avec une voix très calme, il leur dit: "Si l'un d'entre vous demande à cette vieille si elle me connaît je vous envoie tous deux pourrir en prison pour outrage au tribunal et complot."

Revenir en haut
GILBERT01
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 13 Oct - 17:56 (2014)    Sujet du message: histoire du jour Répondre en citant

Un jeune couple, follement amoureux, rentre de faire des emplettes de dernière minute, la veille de leur mariage, lorsque leur voiture est happée par un camion. La mort est instantanée. Au paradis, ils remplissent les formulaires d'usage devant Saint Pierre. - Nous devions nous marier demain. Serait-il possible que nous nous épousions au ciel? Saint Pierre devint songeur : - A ma souvenance, il n'y a jamais eu de mariage au ciel. Laissez-moi en discuter avec Dieu. Quelques jours plus tard ils sont invités à rencontrer Dieu : - Vous voulez vraiment vous épouser ? - Ah, oui, Seigneur, répondirent-ils en choeur. Nous nous aimons tellement.. - Revenez me voir dans cinq ans. Si vous souhaitez toujours vous marier, je verrai ce que je pourrai faire pour vous. Ils attendirent cinq ans, ce qui leur parut une éternité. Toujours de plus en plus amoureux l'un de l'autre, ils se représentèrent chez Dieu qui leur dit : - Écoutez, si vous tenez toujours à vous marier, attendez que je vous fasse signe. Il faut être patients. - Merci Seigneur, dirent-ils, cachant mal leur déception. Ils attendirent encore cinq ans, puis, un jour, un messager vint leur dire de se présenter devant Dieu... - Vous désirez toujours vous épouser? Leur demanda-t-il. - Plus que jamais, mon Dieu. - Nous allons faire le nécessaire. Une semaine plus tard, il se marièrent puis retournèrent, comblés, sur leur nuage. Quelques années plus tard ils se présentèrent à nouveau devant Dieu : - Le mariage n'est pas tout à fait ce à quoi nous nous attendions. Nous vous serions reconnaissants si vous acceptiez que nous divorcions... - QUOI! dit Dieu! Son visage durcit. Les nuages s'entrechoquent et les éclairs zèbrent le ciel. - Pas question! J'ai mis plus de dix ans avant de trouver un prêtre au paradis! Avez-vous une idée du temps qu'il me faudrait pour trouver un AVOCAT?

Revenir en haut
GILBERT01
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 17 Oct - 16:20 (2014)    Sujet du message: histoire du jour Répondre en citant

DANS UN BAR Le barman est réputé avoir une poigne terrible. À tel point qu'un concours permanent est ouvert dont le prix est quand même de 1000 euros. . Le concours consiste en ceci: Le barman presse dans sa main un citron en faisant couler le jus dans un verre. Si quelqu'un est capable de faire donner une goutte de plus au citron après le barman, alors il gagne les 1000 euros ! Tout le monde des gros bras (les forts des halles,les dockers et autres haltérophiles) s'est essayé à ce petit jeu, mais personne n'a encore gagné. Un beau jour, un petit bonhomme, tout mince, tout fragile, avec des lunettes aux verres épais d'un centimètre se présente au barman et lui dit : - J'aimerais tenter ma chance au concours ! Après que les rires se sont tus, le barman accepte. Il attrape un citron et le presse complètement. Ensuite, il tend les restes du citron au petit bonhomme. La foule qui regarde la scène pousse un hoo d'étonnement lorsqu'elle voit une puis deux puis trois puis... six gouttes tomber du citron pourtant sec !!! - Et qu'est-ce que vous faites comme métier ? Bûcheron ou quelque chose comme ça ? Et le petit bonhomme répond : - Non, non... Je travaille aux impôts

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:46 (2017)    Sujet du message: histoire du jour

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les mousquetaires Index du Forum -> Le coin des mousquetaires -> Le coin de Gilbert et Colette Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com