Les mousquetaires Index du Forum

Les mousquetaires
fraternité-amitié-partages

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

poeme de noel
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les mousquetaires Index du Forum -> Le coin des mousquetaires -> Le coin de Gilbert et Colette
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
COLETTE7



Inscrit le: 10 Aoû 2014
Messages: 5 891

MessagePosté le: Dim 21 Déc - 18:00 (2014)    Sujet du message: poeme de noel Répondre en citant

Revue du message précédent :

Lettre de bonne année à son parrain

Lisieux, le 31 décembre 1885.

Mon cher parrain (ou ma chère marraine),

Il y a longtemps que ton filleul attendait le jour de l'an avec la plus vive impatience, pour avoir la joie de t'exprimer les sentiments de tendresse et de reconnaissance dont il est animé envers toi. Et, en effet, après maman et papa, qui, en ce monde, mérite davantage mes respects et mon affection ? Depuis qu'à ma naissance même tu as promis à mes parents de veiller sur ma conduite, n'as-tu pas pris soin de moi comme de ton propre fils ? Oui, mon cher parrain (ou ma chère marraine), tu n'as épargné aucun conseil, aucun encouragement, pour faire de ton filleul un enfant sage et respectueux. Aussi m'est-il bien doux aujourd'hui de t'offrir, avec les plus sincères remerciements, l'hommage de mes vœux et de mon inaltérable attachement.

Je suis, avec une respectueuse affection,
Mon cher parrain (ou ma chère marraine)
Ton reconnaissant filleul.


Auguste Bertolin.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 21 Déc - 18:00 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
COLETTE7


Hors ligne

Inscrit le: 10 Aoû 2014
Messages: 5 891
Localisation: NORMANDIE
Féminin Vierge (24aoû-22sep)

MessagePosté le: Lun 22 Déc - 15:01 (2014)    Sujet du message: poeme de noel Répondre en citant

Lettre de bonne année à un ami

Orléans, le 31 décembre 1885.

Mon cher ami,

À cette époque de l'année où l'usage exige que des personnes, souvent bien indifférentes l'une à l'autre, s'accablent de compliments et de vœux de toutes sortes, il serait bien singulier que la véritable amitié fût muette. Pour moi, j'avais hâte d'en finir avec toutes ces lettres où le cœur ne croit rien de ce que dit la plume, pour avoir le plaisir de t'écrire ces quelques mots, en souvenir de notre vieille affection. Tu me dispenseras facilement, je pense, de t'adresser d'inutiles compliments ; et, si pourtant il faut, à toute force, t'exprimer un vœu dans une lettre de bonne année, je forme celui de te serrer bientôt cordialement la main.

Ton ami...


Alphonse Clavier.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
claudine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Jan 2009
Messages: 49 436
Localisation: Liège
Féminin Cancer (21juin-23juil) 羊 Chèvre

MessagePosté le: Lun 22 Déc - 18:01 (2014)    Sujet du message: poeme de noel Répondre en citant

eh oui les usages...
_________________




Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
kranaud48
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 15 Nov - 06:13 (2016)    Sujet du message: poeme de noel Répondre en citant

COLETTE7 a écrit:
Lettre de bonne année

Orléans, le 31 décembre 1885.

Ma chère maman, mon cher papa.

J'aurais désiré bien ardemment de pouvoir vous témoigner de vive voix tout ce que mon cœur renferme d'amour et de reconnaissance pour vous ; c'eût été pour moi une joie bien douce de pouvoir vous embrasser au jour de l'an, et de promettre à ma bonne mère, à mon bon père, d'être toujours bien sage et bien docile. Mais puisque je ne puis jouir de ce bonheur meubles design pas cher, je vous ferai du moins parvenir l'expression sincère de mes vœux et mes promesses : je vous souhaite une félicité sans mélange, qui, du reste, sera la mienne autant que la vôtre, et je vous donne l'assurance d'y contribuer, autant qu'il me sera possible, par mon travail, mon zèle et mes efforts pour vous satisfaire et vous dédommager des sacrifices que vous vous imposez pour moi. C'est dans ces sentiments, ma chère maman et mon cher papa, que vous embrasse de tout son cœur.

Votre enfant chéri et reconnaissant.


Charles Rotier.


Ce récit m'inspire vraiment. Merci car je vais pouvoir créer mon poème de Noel


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:45 (2017)    Sujet du message: poeme de noel

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les mousquetaires Index du Forum -> Le coin des mousquetaires -> Le coin de Gilbert et Colette Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com